L’onboarding de vos collaborateurs : une étape clé dans le processus de recrutement

L'onboarding de vos collaborateurs : une étape clé dans le processus de recrutement

Ce n’est pas parce qu’il ou elle a dit oui que vous devez le ou la prendre pour acquis(e) et ne plus faire aucun effort. Non, je ne parle pas du mariage, bien que les mêmes règles s’y appliquent, mais du recrutement !

Nous y sommes tous déjà passé ! Le premier jour de travail approche et les mêmes questions monopolisent nos pensées. Comment va se passer mon arrivée ?  Comment vais-je m’adapter à ce nouvel environnement ? Vais-je bien m’entendre avec mes collègues ? Alors qu’en tant que nouvelle recrue, nous faisons tout pour faire bonne impression, il devrait en être de même pour l’entreprise. Et pour cela, rien de tel qu’un processus d’onboarding bien rodé. Que ce soit pour un nouveau collaborateur en CDI, en CDD ou encore en mission freelance de quelques semaines, il est important de bien onboarder vos nouvelles recrues. Mais qu’est ce que l’onboarding veut dire et pourquoi est-ce si important ? Comment s’y prendre pour une opération onboarding réussie ?

L’onboarding, qu’est ce que c’est ?

Onboarding ou onboarder un collaborateur est un anglicisme qui se réfère à l’intégration.

Il comprend le processus par lequel le nouvel employé assimile les connaissances, les compétences et les comportements requis pour devenir un membre de l’équipe, efficace et opérationnel. Les termes onboarding et onboarder sont de plus en plus utilisés dans le vocabulaire des entreprises françaises. En effet, cette étape est essentielle pour le candidat et pour l’organisation.

L’onboarding : pourquoi est-ce si important ?

La pyramide de l’engagement collaborateur

Bien qu’encore trop souvent négligé, l’onboarding fait partie inhérente du processus de recrutement. The Gallup Organization a mis au point la pyramide de l’engagement collaborateur, qui présente les différents niveaux de besoins d’un employé en entreprise, afin que celui-ci soit correctement impliqué dans sa mission. À la base de la pyramide, deux besoins fondamentaux : savoir exactement ce qui est attendu et avoir le matériel nécessaire à la réalisation des tâches . Pourtant, il arrive encore trop souvent que la prise de poste effective prenne plusieurs jours. En effet, les entreprises ne prévoient pas en amont les outils de travail nécessaires au bon déroulement de la mission.

L’onboarding est favorable pour tout le monde

Une intégration réussie renforce le sentiment d’appartenance à l’équipe. Par conséquent, le collaborateur sera plus impliqué et plus productif. Sans oublier qu’onboarder correctement permet de réduire le turnover, donc les coûts liés au recrutement et à la formation. Dernière avantage non-négligeable, quand on sait que 60% des cadres pensent à démissionner, l’onboarding permet de garder parmi vous des talents !

Mais alors comment bien onboarder mes collaborateurs ?

On ne naît pas pro de l’onboarding, on le devient ! Voici pour vous quelques idées qui faciliteront l’intégration des nouveaux membres dans l’équipe.

Avant la prise de poste

  • Communiquer clairement les fonctions du poste et vos attentes : comme vu précédemment dans la pyramide de l’engagement, le collaborateur a besoin de savoir ce qu’on attend de lui pour être impliqué à 100%.
  • Garder le contact : en maintenant le contact avant la prise de poste, la personne se sent connecté et intégré à l’entreprise. Son premier jour sera alors plus facile pour tout le monde.

Une première journée réussie

  • Préparation de son arrivée : Rien de pire pour un collaborateur de commencer dans une entreprise et que rien ni personne ne soit prêt pour son arrivée. Au lieu de passer sa journée à onboarder, il doit déjà gérer des problèmes techniques et administratifs qui auraient pu être réglé en amont. En plus de lui faire passer une journée ennuyante, vous lui donnez une mauvaise image de votre entreprise.
  • Veillez à ce qu’un poste avec ordinateur, email à son nom, accès nécessaires aux différentes bases de données, documents relatifs au projet soient disponibles dès son arrivée.
  • Présentation à l’équipe : Pour un moment convivial, vous pouvez organiser un petit-déjeuner pour l’accueillir. Si vous devez intégrer plusieurs personnes en même temps, n’hésitez pas à centraliser certaines étapes du processus.
  • Assignation d’un mentor : Choisissez une personne à qui il peut se référer en cas de besoin. Le système de mentoring rapproche les membres de l’équipe et favorise les liens sociaux.

Suivi du processus de onboarding

  • Organisation de réunions régulières : n’hésitez pas à faire des points réguliers, surtout au début, sur ses objectifs et ses performances.
  • Organisation de “temps social”, que soit des déjeuners entre collègues ou encore des activités d’équipes. Ces événements permettent de renforcer l’esprit d’équipe.
  • Il existe également des logiciels SIRH pour suivre le processus d’intégration sur plusieurs mois.

Vous l’aurez compris, le processus d’onboarding est primordial si vous souhaitez garder des collaborateurs motivés, productifs et à l’aise dans votre entreprise. Ce sont des étapes qui doivent être pensés en amont pour être au point lors du premier jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


consectetur diam ut ante. adipiscing amet, at id quis,