Méthode Agile ou Agilité en Entreprise, C’est Quoi ?

Durant les dernières années, une nouvelle méthode de gestion de projet a émergé et a révolutionné le monde du développement de logiciels et du testing : la méthode Agile. Selon le dernier rapport de State of Agile, près de 97% des entreprises utilisent la méthode Agile d’une forme ou d’une autre. Toutefois, l’adoption de ce processus n’est pas toujours répandue en entreprise et il y a encore un long chemin à parcourir avant de maîtriser la méthode. Quelques points à connaître pour se lancer et se perfectionner.

La méthode Agile, c’est quoi ?

La méthode Agile est une pratique qui favorise l’itération et l’amélioration continue du développement du logiciel et des tests tout au long du développement du logiciel. Il s’agit de collaborer constamment avec le client afin de répondre au plus près à ses attentes et ses besoins. Ainsi, les activités de développement et de test sont simultanées contrairement au modèle Waterfall (ou cascade), qui est une méthode de gestion de projet traditionnelle. À la manière d’une chute d’eau, il n’y a pas (ou très peu) de retour en arrière. Dès qu’une étape est achevée, l’équipe passe à la suivante jusqu’à atteindre l’objectif final. L’avantage de la méthode est donc la flexibilité, la relation de confiance entre le client et l’équipe, la visibilité, ainsi que le contrôle des coûts et du budget.

Le manifeste Agile

La méthodologie Agile a été développée en 2001 par près de 20 personnes. Leur Manifeste de développement logiciel a mis en avant un état d’esprit révolutionnaire sur la création de valeur et la collaboration avec les clients. La méthodologie Agile repose ainsi sur 4 valeurs et 12 principes. Ces derniers se basent, entre autres, sur la satisfaction du client tout au long du processus de développement, l’accommodation au changement, la collaboration constante entre les clients et les développeurs, le soutien et la motivation des parties prenantes ainsi que sur la simplicité du processus. Vous pouvez lire le manifeste en détail ici.

Les diverses méthodologies

Aujourd’hui, le mot Agile peut faire référence aux valeurs de la méthode ainsi qu’aux cadres pour les implémenter, notamment : Scrum, Kanban, Lean, Extreme Programming (XP) et Adaptive Project Framework (APF). Ces méthodologies partagent la même philosophie et ont plusieurs caractéristiques et pratiques en commun. Toutefois, de point de vue implémentation, chaque méthode possède ses propres pratiques et tactiques.

La gestion de projet Agile

La méthode Agile est fréquemment utilisée pour répondre à des projets complexes en raison de sa capacité d’adaptabilité. En effet, elle fait valoir la collaboration, la flexibilité, l’amélioration continue ainsi que des résultats de haute qualité. La méthodologie commence par le brief du client. Celui-ci décrit précisément ses attentes ainsi que le problème que le logiciel devra résoudre, ou le besoin auquel il devra répondre. Ensuite, les équipes passent par un processus de planification, d’exécution et d’évaluation. Ces étapes peuvent altérer le produit afin de le personnaliser encore plus et répondre au plus près aux attentes du client. Une collaboration continue est essentielle, tant entre les membres de l’équipe qu’avec les parties prenantes du projet. Ceci permet de prendre les meilleures décisions, en toute connaissance de cause. La méthode a pour but d’être claire et mesurable en utilisant six principaux livrables afin de suivre le progrès et de créer le produit.

Les livrables de la méthode Agile

  • Product vision statement : le cahier de charges qui énonce les objectifs du produit.
  • La roadmap du produit : la vue de haut niveau des caractéristiques nécessaires pour arriver au produit visionné.
  • Product backlog : la liste complète de ce qui requis pour mener à bien le projet.
  • Release plan : un calendrier pour la livraison du produit fonctionnel.
  • Sprint backlog : les nécessités selon les utilisateurs, les objectifs à atteindre ainsi que les tâches liées au sprint actuel.
  • Incrément : le produit tel qu’il doit être présenté aux parties prenantes à la fin du sprint, et qui pourrait être proposé au client final.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


ipsum id, vulputate, Donec quis dolor.