La vérité sur les plateformes de freelance

Plateformes de freelance

Lorsque j’ai décidé de devenir rédactrice web, j’ai décroché mes premières missions sur des plateformes de mise en relation client/freelance.

Bien qu’elles aient très mauvaise réputation dans le monde des freelances, je ne pourrais jamais dénigrer ces plateformes qui m’ont permis de me lancer et de développer mon activité.

Avec l’expansion de l’auto entreprenariat, les plateformes de mise en relation client/freelance se multiplient à grande vitesse. Comment fonctionnent-elles et quelles sont leurs avantages ?

La plateforme freelance : comment ça marche ?

Les plateformes de mise en relation client/freelance ont pour objectif de mettre en relation clients et travailleurs indépendants.

La plateforme pour les freelances

Processus très simple : le freelance s’inscrit sur la plateforme, créé son profil en ligne, renseigne son expérience professionnelle et ses hobbies, un peu comme sur un CV. 

Ensuite, il peut postuler aux annonces des recruteurs ou attendre d’être contacté.

Après avoir consulté le profil du freelance, le client peut demander un rendez-vous ou proposer directement un contrat ! 

Les plateformes pour les entreprises

La plateforme facilite également le processus de recherche pour l’entreprise : 

  • L’entreprise peut proposer son offre à des milliers de profils, sans passer du temps à faire « la chasseuse de tête ».
  • Elle régule rapidement la bureaucratie des contrats avec les entrepreneurs… puisque tout se passe directement sur la plateforme.

Bon à savoir : La plateforme se rémunère généralement en pourcentage sur la rémunération du freelance – mais aussi sur le montant versé par l’entreprise. 

Conseil Skuadron 1 : Pour une questions de rentabilité, une plateforme n’est pas en mesure de fournir 100% du travail. En multipliant l’inscription sur les plateformes, vous pouvez éventuellement recevoir un flux continu de clients.

Les plateformes, la bête noire des freelances ?

Bien qu’elles présentent de nombreux avantages, les plateformes de mise en relation freelance/client ont très mauvaise réputation, surtout dans le monde des freelances.

Pourquoi ?

  • Tout d’abord parce que la concurrence y est rude. Pour un contrat, vous êtes parfois en compétition avec plus d’une cinquantaine de candidats. 
  • Et pour être attractif, les freelances ont tendance à baisser leurs tarifs…
  • Aussi, de nombreuses plateformes ne permettent pas de contacter des clients ou de postuler aux offres.

Mieux que les plateformes, il existe un nouveau métier qui fait rage en ce moment… le commercial particulier du freelance ! Mais ces commerciaux exigent souvent contrat d’exclusivité et grosse marge.  Si vous avez un très bon profil, cela peut valoir le coup… à condition d’être prêt.e à vendre une partie de votre liberté ! 

Les 4 avantages des plateformes de freelance

Les plateformes de freelance présentent de nombreux avantages :

Moins de temps de prospection ! 

Se lancer en tant qu’indépendant demande souvent des heures et des heures de prospection. Se faire connaître, envoyer des propositions à des potentiels clients qui ne répondront sûrement jamais, réseauter, traquer les annonces … 

La plateforme permet d’économiser du temps et de l’énergie de prospection non rémunérée, en facilitant la mise en relation avec des entreprises ou des indépendants en recherche de talents. 

D’autant plus que vendre, c’est un métier. Et vendre ses propres services,, c’est encore autre chose.

Beaucoup estiment que le métier de commercial est inné… quoiqu’il en soit, tout le monde n’est pas fait pour ça.

Fidélisation de votre clientèle

Lorsque vous trouvez un client sur une plateforme, que vous signez un contrat, que vous lui rendez du bon travail… il sera enclin à retravailler avec vous. 

Les plateformes assurent le paiement ! 

Qui n’a jamais… travailler pour un client qui ne paie pas sa facture ? Si vous êtes un freelance expérimenté, cela a malheureusement déjà dû vous arriver.

Avec les plateformes, vous ne prenez plus aucun risque. 

Avant de commencer à travailler, le client doit débloquer des fonds qui sont gardés par la plateforme jusqu’à la fin de la mission. 

Conseil Skuadron 2 : Ne commencez pas à travailler pour un client si ce dernier n’a pas débloquer les fonds sur la plateforme. Auquel cas, en cas d’impayé, les plateformes ne pourront rien faire.

Vous pouvez débuter sans expériences.

Vous n’avez pas encore d’expérience dans votre domaine ?

De nombreux clients – avec généralement peu de budget – seront prêts à vous prendre à l’essai. En enchaînant les missions pas toujours bien payées, vous vous faites la main, vous vous forgez une expérience et vous construisez un profil béton pour attirer des recruteurs !

Conseil Skuadron 3 : N’acceptez pas n’importe quoi. Etre payé comme un débutant, c’est normal. Mais tout travail mérite salaire et ne pas être payé du tout, c’est illégal ! 

Si tout va bien, le salon des indépendants Freelance Nation devrait avoir lieu en Octobre 2020. Un espace qui fonctionne un peu comme une plateforme, mais où les rencontres et les échanges ne sont plus virtuels. 

Cet article pourrait vous intéresser : Choisir l’outil de gestion de projet qui vous convient

Un projet ?

Contactez-nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Praesent lectus mattis dapibus id, venenatis