Créer et maintenir le sentiment d’appartenance à distance, un processus essentiel pour le bien-être des collaborateurs

Créer et maintenir le sentiment d'appartenance à distance, un processus essentiel pour le bien-être des collaborateurs

Le télétravail, ou le travail à distance, apporte de nombreux avantages aussi bien pour l’entreprise que pour ses collaborateurs. Travailler à distance est synonyme d’autonomie, d’indépendance et hausse de la productivité. Mais la gestion des collaborateurs en télétravail demande une organisation de fer. En effet, il faut maintenir la motivation des membres, la cohésion d’équipe et la confiance en chacun. Créer un sentiment d’appartenance en entreprise est important. Il se construit dès l’arrivée d’un nouveau collaborateur pendant le processus de onboarding. Cette mission relève d’un vrai défi, d’autant plus lorsque vos collaborateurs se trouvent à distance.

Comment créer et garder le contact avec des équipes remote ? Comment construire et maintenir un sentiment d’appartenance en entreprise pour des collaborateurs qui travaillent ensemble sans jamais se rencontrer ?

L’importance du sentiment d’appartenance en entreprise

Le sentiment d’appartenance est un besoin essentiel pour tout être humain. L’entreprise ne déroge donc pas à la règle. Les collaborateurs doivent se sentir partie intégrante de l’entreprise afin de garantir leurs implications et donc, le succès du projet auquel ils participent. Il faut que le collaborateur se sente utile et qu’il soit en cohésion avec le reste de l’équipe.

Pour que le collaborateur soit engagé, il doit pouvoir partager les mêmes valeurs, s’identifier à l’image de l’organisation, de la marque ou encore au projet sur lequel il travaille.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, le sentiment d’appartenance ne dépend pas en priorité du salaire. Il dépend du sentiment de contribuer à l’effort commun et d’avancer ensemble vers un même objectif. Le sentiment d’appartenance est donc basé sur la confiance, le partage, la reconnaissance et le soutien de part de la hiérarchie ainsi que le sens des tâches effectuées.

Le management et la politique RH, responsables direct du sentiment d’appartenance en entreprise

Le management doit montrer l’exemple : avoir une vision concrète des valeurs et des objectifs de l’entreprise, partager les informations importantes, reconnaître le travail de chacun, faire part des succès et des avancements des projets et faire preuve d’empathie. Avec cela le collaborateur pourra trouver un sens à son travail et un intérêt aux tâches qu’il exécute. Il aura le sentiment de contribuer à la communauté et d’avoir sa place au sein du groupe.

Ce sont donc en premier lieu les politiques RH et les managers qui doivent être formés à la culture et aux valeurs de l’entreprise, pour pouvoir ensuite les partager avec les nouveaux collaborateurs.

Découvrez plusieurs méthodes pour créer et maintenir le sentiment d’appartenance en entreprise, à distance

Communiquer au maximum est essentiel afin de développer le sentiment d’appartenance : partager le maximum d’informations, communiquer sur les horaires de disponibilité de chacun (ainsi que sur les créneaux horaires …). Mais cela ne suffit pas à maintenir le sentiment d’appartenance en entreprise, à distance. Voici quelques méthodes qui vous aideront dans cette voie.

  • Le travail collaboratif permet de rassembler plusieurs personnes sur une même tâche. Chacun partage ses compétences et connaissances. Il permet de développer le sentiment d’appartenance. Les collègues se doivent de communiquer et d’échanger, même à distance.
  • L’organisation de visioconférences régulières avec tous les membres de l’équipe. Chacun peut s’exprimer et avoir une vision plus globale du projet.
  • La mise en place de rendez-vous personnalisé avec chaque collaborateur à distance. Ici, chacun pourra parler des problèmes rencontrés. Vous pouvez, à cette occasion, consacrer quelques minutes en début de conversation pour un temps de discussion hors travail.
  • Créer une routine avec des “moments de collaboration synchrone”, avec des créneaux horaires fixes. Chacun sera libre de discuter du projet et de faire part de ses idées.

Quelques logiciels à utiliser pour maintenir le sentiment d’appartenance à distance

Face aux nouveaux besoins des entreprises et des organisations du travail, de nombreux outils de travail collaboratif voient le jour. Ils facilitent le partage des tâches à distance.

Vous pouvez aussi bien utiliser les documents partagés sous google drive, mais aussi les plateformes suivantes, très faciles à utiliser.

  • Zoom : fonctionne un peu comme Skype, permet de faire des visios-conférences à plusieurs, de partager son écran…
  • Trello : outil de gestion de projet en ligne, qui rend possible le partage des idées, la répartition des tâches…
  • Slack : groupes de discussion avec plusieurs membres, permettant de discuter, d’échanger des fichiers, et de se mettre à jour sur un sujet…

Bien que les freelances sont gages de productivité, il existe des défis à ces nouvelles formes de travail. De nombreuses façons permettent de construire un sentiment d’appartenance, même à distance, pour le bien-être des collaborateurs et pour le succès du projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


libero elementum accumsan venenatis, dolor venenatis Aliquam leo. Donec id